Bonjour à tous

Si vous vous souvenez, il y a quelques temps je vous parlais d'un savon 100% coco et vous disais vouloir réitérer l'expérience. Et bien c'est chose faite :) ( si vous ne voyez pas ce dont je parle, il suffit de lire l'arcticle : ici )

Cette fois, j'ai voulu pousser l'expérience un peu plus loin, en remplaçant l'eau par du lait de coco ( la totalité de l'eau ) j'ai également ajouté à la trace de la glycérine, du miel et de l'aloé vera.

Avant de diluer ma soude, j'ai congelé la quantité nécessaire de lait de coco afin de l'utiliser en forme de glaçons et faire en sorte que le lait ne brûle pas au contact de la chaleur dégagée par la soude.

Voici ma recette : 

Ingrédients :

Huile de coprah ( ici végétaline ) : 700 g

2 cuillères à soupe d'argile blanche

Fragrance coco crazy ( la folie des senteurs ) : 10 ml 

Dilution de la soude dans du lait de coco préalablement congelé pour un surgraissage total de 25%

A la trace : 

Glycérine végétale : 15 g

Miel liquide : 15 g

Gel d'aloé vera : 15 g

Charbon végétal

Mode opératoire 

En attendant de réaliser un "pas à pas" d'une saponification à froid, je vous invite à consulter celui d'AZ (ici)

Mes petites expériences 

Lorsque j'ai versé la soude en perle dans le lait de coco, préalablement congelé, cela a formé une pâte. J'ai bien compris que les gras contenus dans le lait de coco étaient entrain de se saponifier. J'ai donc failli jeter l'ensemble mais j'ai finalement décidé de tenter l'expérience jusqu'au bout.

J'ai donc versé la solution ( pâteuse ! ) de soude dans l'huile de coprah ( ou végétaline) et ai remué au fouet manuel. Finalement, au bout de quelques instants, le processus de saponification s'est normalisé (si je puis dire ) 

A la trace, j'ai ajouté le miel, la glycérine et l'aloé vera et la fragrance. J'ai ensuite divisé ma pâte en deux parties. Dans l'une d'entre elle, j'ai ajouté du charbon végétal.  J'ai effectué mon marbrage ''in the pot'' et  coulé dans un moule à "springles" :p 

La température augmente très très vite. Pour éviter l'effet "volcan" j'ai mis mon savon au réfrigérateur ( je le déconseille toutefois car cela n'est pas très bon pour votre appareil ). J'aurai pu largement éviter de le faire car les petits savons qui restaient, je les ai mis dans des petits moules en silicone et il n y a pas eu de problème particulier.

Concernant la fragrance, elle n'a pas accéléré la trace ce qui est génial. De plus, dosée à moins de 2%, elle tient parfaitement, et ce, même après trois semaines de cure.

Je précise avoir démoulé mon savon au bout de six heures, afin de pouvoir le découper tranquillement ( car le 100% coco a tendance durcir rapidement)

En image : 

Savon t'es rock coco, démoulage

Mon savon après l'avoir démoulé.

Savon t'es rock coco

Pour découper le savon, j'ai utilisé mon coprah-cut ( mon précieux <3)  (ICI)Savon T'es Rock Coco Ebavurage Smart

J'ai ensuite ébavuré mes savon avec le smart de chez saponine ( ICISavon t'es rock coco 

J'ai également estampillé mon savon avec mon nouveau tampon personnalisé acheté dans un boutique géniale sur Etsy ( ICI

Des surprises ? 

Plutôt agréable. Je m'explique :

Lorsque j'ai senti pour la première fois la fragrance "Crazy coco", cela n'a pas été une révélation. Je trouvais que l'odeur "lait de coco" était trop présente. Je l'ai donc utilisé dans ce savon, en partie, pour m'en débarrasser  

Mais alors à ma grande surprise, au bout de trois semaines de cure, elle sent merveilleusement bon. Un gros gros coup de coeur !

Je vous invite vraiment à l'acheter si vous savonnez. La boutique, c'est par ICI :D --> LA FOLIE DES SENTEURS 

L'odeur est mortelle, comme une odeur de réglisse ( je ne saurai l'expliquer mais j'adore ! )

Résultat ( MAJ 10/10/2014 )

La prochaine fois, j'ajouterais le lait de coco à la trace et je réduirais l'eau de dilution. L'expérience ne m'a pas convaincue car même si rien de l'indique ( test langue, mousse, ph) ce savon me semble caustique ( petits cristaux dans le savon :/ )