Bonjour les amis,

Une nouvelle recette de savon assez simple et équilibrée ( en terme d'acide gras ). Ce savon m'a été inspiré par une chanson que j'aime beaucoup (clic ICI si tu veux l'écouter ). Comme vous le savez (ou pas ) j'expérimente la cire de soja en savonnerie et le résultat et de plus en plus concluant. Comme je voulais avoir le temps de marbrer, j'ai diminué le pourcentage de cire (et aussi parcequ'il ne m'en restait plus jusqu'à ma toute dernière commande : 2 kg ;) J'utilise la cire de soja de la boutique MaCosmetoPerso.  L'huile de babassu, je l'avais achetée sur la boutique "Huiles et Sens". J'en avais pris à l'époque kg et elle est vraiment géniale.

Voici la recette :

Ingrédients : 500 g

Hv de coprah : 20% --> 100g

Hv d'olive bio : 20% --> 100g

Hv son de riz : 20% --> 100g

Beurre de cacao : 15,4% --> 77g

Hv babassu bio  : 10% --> 50g

HV ricin bio10% --> 50g

Cire de soja : 4,6% --> 23g

Argile blanche mixée avec les huiles : 2 c-à-S

Soude et surgraissage : 

Lessive de soude (30%) pour un surgraissage total de 8%

Ajouts à la trace:

sirop d'agave : 5g

Arrow Root : 2 c-à-s

Rouge D&C

Mica rose orangé

Dioxyde de titane sans nanoparticules

Fragrance pluie d'orchidée : 5%

Mode opréatoire :

Avant de commencer je vous invite vivement à suivre les précaution d'usage (ICI)

Si vous n'avez jamais réalisé un savon à froid, je vous renvoie vers cet article  (en attendant que je prenne le temps de faire un pas à pas )

Une fois la trace obtenue, je l'ai séparée en trois parties. La plus grosse partie a été colorée en rouge, les deux autres ont été transférée dans des flacons à ketchup dans lesquels il y avait les micas dilués avec un peu d'huile. On secoue afin d'uniformiser.

J'ai utilisé le moule tonka de Saponine, puis coulé ma pâte rouge jusqu'au milieu environ. Par la suite, j'ai pris le premier flacon à ketchup (contenant le mica smoky+pâte ) et en hauteur j'ai fait des aller retour en vidant le flacon par dessus la pâte rouge. J'ai fait pareil avec le deuxième flacon (mélange de dioxyde, mica rose orangé et desert) et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ne reste preque plus de pâte ( j'en laisse toujours un peu pour le marbrage du dessus). J'ai ensuite coulé le reste de pâte rouge puis fini par marbrer. Le démoulage s'est effectué 24 heures apèrs et a été facile. Voici le résultat en image.

Savon Tears of the Dragon (saponification à froid)Avis :

La recette laisse le temps de travailler et la trace reste légère un certain temps. Pour mettre toutes les chances de votre côté et réussir votre marbrage, je vous conseille d'utiliser le fouet manuel. Une recette équilibrée que je mets de côté car elle fait partie de celles que je referai certainement ( en ce moment je suis en plein test d'un tas de recette afin de trouver LA recette sans huile de palme mais avec douceur et crémeux car ce sont les deux choses que je recherche le plus en savonnerie )

Ce savon a fini sa cure, j'ai donc eu le temps de le tester. Il génère une mousse dense et duveteuse (dommage qu'elle soit rouge)  et est doux. J'adore le crémeux également (cire de soja+beurre de cacao) et l'odeur est présente. 

Note : j'ai inséré un lien vers chaque ingrédient si vous ne savez où l'acheter.